J'aime pas sortir de l'appart à 6h30 et y revenir le soir à 22h !!!!! Mais bon, comme c'est le quotidien des Taiwanais et que je me fais un honneur de m'adapter à leurs coutumes (hum hum...), je ne le vis pas trop mal... C'est vrai que c'est vicieux de quitter le pays des 35 heures pour subir le rythme taiwanais. Faut être un peu con, non ?!

M'enfin, pour le boulot, ça se passe très bien dans l'entreprise, je dirai presque que ça me plait tant qu'on me fait pas trop chier. Faut voir à l'usure maintenant, et je ne sais pas s'ils auront encore longtemps besoin de moi. J'ai l'impression que oui mais mon flair n'est pas des plus légendaire. Si je reste, y'a moyen de faire péter le salaire d'émir du Qatar. Encore faut-il que je reste.

Aujourd'hui j'ai fait la connaissance de collègues - tchèque, -turc, -ukrainien, -japonais. Ca me plait, ça me rappelle les soirées de débauche cosmopolite en Chine. Mais là on est des adultes et c'est moins drôle. Non, c'est différent. Si c'est moins drôle quand même !! Enfin, bref, ils sont cools.

+++

Pourquoi les étudiants taiwanais sont-ils mous du bulbe ? Pourquoi leur Dieu s'appelle-t-il Hello Kitty et pourquoi les Teletubbies les fascine-t-ils tant ? Pourquoi un sac ou un téléphone ne se conçoit-il pas sans un kilo de gadgets rose et laids venus tout droit de l'Empire du Soleil ?? J'ai une théorie. J'adore les théories !

Comme je vous le disais, les enfants taiwanais sont affreusement conditionnés pour le travail dès qu'ils sont en âge de cavaler. De 5 ans à 18 ans, ils n'ont pas de vie, et quand l'université leur tend ses tentacules gluantes, ils s'y vautrent tels des méduses sur une plage abandonnée. Et ils y retombent dans l'enfance qu'ils n'ont pas eue. Parce qu'après les études, c'est 50 heures par semaine pour tout le monde et c'est pas le peine de moufter, sinon on te met des coups de tatane dans le fondement ! Vingt Dieux !

En fait les Taiwanais ont une durée de vie de 5 ans (l'une des plus basse au monde !), entre 18 ans et 23 ans. Juste le temps de rater un master. Alors quitte à vivre 5 ans, autant les passer innocemment dans les abysses de l'enfance. D'où Kitty et les Télétubbies, d'où l'humour niais et les ados trépanés du slip. D'où les gueules de manga. D'où les coiffures que tu le crois pas. D'où je m'intéresse à rien qu'à la guimauve, aux chansons bleues. Hier, dans l'école de français où je travaille, j'ai recommandé à mes élèves (qui ont entre 20 et 25 ans...) de regarder 37,2° le matin puisque le DVD du film est empruntable dans le bureau. Levée de bouclier des secrétaires, ça pourrait les choquer et ils pourraient ne pas comprendre !! Ils sont repartis avec La bicyclette bleue, qu'ça a pas fait un pli. Y vont s'en faire un cône, oui...

Véridique !

En un mot ? Zob ?